Le garage Alfter ouvre ses portes en 1934 grâce à Théodore Alfter fondateur du garage. Précurseur et sorcier de la mécanique Théodore Alfter répare tout ce qui roule ou possède un moteur. Il fabrique même des moteurs pour certains pêcheurs de la région. Cadet d’une famille de huit enfants, il admire son aîné Michel Alfter qui a gagné plusieurs titres Suisses et Français et s’illustre sur de nombreuses courses en Suisse telles que (Nyon/St.-Cergue) etc. Théodore Alfter participera même à des courses de side-car en motocross avec son frère Michel. Michel Alfter deviendra, à la fin de sa carrière sportive, moniteur d’auto-école, une maquette avec croisement, arbres, maisons, feux de circulation trônera longtemps dans les sous-sols du garage.

A cette époque seul le médecin de la région possède un véhicule automobile, ses autres clients ont des vélos; des vélos à moteur divers et variés et des motos dont la puissance et surtout la fiabilité sont très variables, mais quoiqu’il arrive, ces derniers ne tenaient jamais plus de quelques centaines de kilomètres avant que ne survienne panne ou crevaison. Le travail ne manque pas ! Cette charge de travail constante a également permis au garage de former de nombreux apprentis, de sa création, jusqu’à nos jours.

Le garage se complète très vite d’une station essence « Shell ». Un contrat de partenariat est signé dès 1958 et depuis ce jour le garage vend des carburants « Shell » sans interruption.

Nos clients apprécient l’ambiance familiale et la stabilité de notre personnel.

Très vite Théodore sera secondé par ses fils Jean-Louis, l’aîné et Henri son cadet dans les travaux de réparations. En effet Jean-Louis nous racontait que lorsqu’il rentrait de l’école, il devait d’abord aider son père à l’atelier puis, il pouvait faire ses devoirs. Jean-Louis Alfter contribue par la qualité de son travail à la très bonne réputation du garage. Le garage se développe et s’agrandit. Il représente la marque de moto « JAWA » que Jean-Louis connait comme sa poche, mais il aime beaucoup les motos Anglaises « Matchless », « Norton » etc, quelques spécimens sont toujours en possession du garage à ce jour. Les vélos ne sont pas en reste, les marques « Allegro » et « Cilo » seront longtemps représentées par le garage.

Au plus fort de son activité le garage comptera 8 employés, dont 2 spécialisés pour les 2 roues.  Jean-Daniel Alfter reprend par la suite la direction du garage et crée l’entité Alfter’s Bike Shop. Il aime faire du vélo et c’est pour lui un bon moyen d’évacuer le stress que lui donnent ses diverses activités au service de la communauté de sa commune de toujours St.-Aubin-Sauges. Le choix des marques représentées par l’entreprise a toujours été guidé par la recherche du meilleur compromis entre le prix et la qualité !

Le garage n’a pas manqué de saisir le potentiel des vélos électriques malgré des premiers modèles peu convaincants, ce qui se reflète bien dans les ventes actuelles où 90% des vélos vendus sont à assistance électrique.